Mon parcours : l'histoire d'une vie

Je suis Ludivine Soulier, thérapeute holistique, enseignante spirituelle, auteure et formatrice. Ma mission sur Terre est d'accompagner à mettre de la lumière sur ce qui est trop longtemps resté dans l'ombre.

​​J'ai choisi de réaliser ma mission de vie en accompagnant les Êtres dans leur évolution et leur élévation. En vous aidant à libérer et apaiser, puis à vous révéler et à incarner qui vous êtes. Pour cela je passe par l'expression de ce qui doit être exprimé et libéré en soi, mais aussi par la conscience de soi et de l'instant, à chaque instant.

Inadaptée depuis toute petite, je n'ai jamais su comment me comporter : mes relations aux autres étaient toujours compliquées et le rejet était ma monnaie courante. J'ai enchaîné les relations amicales et amoureuses, sans jamais trouver de repères ni l'affection dont j'avais besoin. J'ai toujours été seule avec ma dépendance affective.

Le rejet, la victimisation, l'abandon, les souffrances multiples : en réalité je revivais en boucle les blessures de mon passé. C'est arrivée à mes 25 ans que j'ai commencé à comprendre que quelque chose clochait. Il était l'heure pour moi : je me suis réveillée et éveillée, je voulais vivre.  J'ai alors tout envoyer promener et j'ai décidé de renaître, à 25 ans. J'ai même tatoué cela sur mon bras : "Remember who you are".

A force de persévérer, j'ai fini par rencontrer de magnifiques âmes, j'ai été aidée, soutenue et aimée, et surtout, je me suis aimée, soutenue et aidée moi-même. J'ai enfin osé regarder en moi. J'ai mis de la lumière là où il y en a jamais eu. Elle est venue réchauffer la froideur des violences sexuelles et psychiques que j'ai vécues enfant et adulte. Je n'étais donc pas hermétique à la vie et à ses joies, j'avais simplement besoin de faire le tri et de reprendre possession de mon Être ! Ouf !

tran-phu-KkFtc6HRCXE-unsplash.jpg

Avec le temps j'ai compris que tout est lié : l'abondance dans la vie est une énergie, un flux, qui transporte aussi bien l'amour universel, le bonheur, la sexualité, que les aspects matériels. Et pour ne plus bloquer le flux de la vie, pour ne plus se couper de tout ; il faut sortir de sa carapace, accepter, pardonner et faire équipe avec soi.

C'est par l'expression que je suis sortie peu à peu du fond du gouffre. Plus je racontais mon histoire, plus je la peignais, l'écrivais, plus je la jouais sur scène au théâtre, plus je la dansais, je la chantais : plus je libérais et je m'ouvrais. J'avais trouvé comment vider le trop plein pour me sauver. L'expression permettait de nettoyer à mon rythme...


En exprimant ce qui est resté coincé en moi, j'aidais sans le savoir à faire sortir les émotions, sentiments, souffrances, les injustices, les incompréhensions, bref tout ce qui s'était cristallisé et qui m'empêchait de vivre pleinement. J'allais nettoyer pour laisser la place à la vie.

 

Tous ces blocages internes font mal, littéralement, ils coincent et ils nous empêchent de vivre. Mais je sais, pour l'avoir vécu, et pour avoir vu tant de personnes le vivre aussi, que nous pouvons nous libérer des blocages qui nous empêchent de vivre la vie qui nous appelle.

Ce sont comme des bouchons, qui bloquent et nous coupent du flux de la vie, mais rien ne nous empêche de les enlever... A part nos peurs, mais une fois apaisées, elles nous laissent faire.
 

​Mes leçons de vie

Ce que je retiens de mon parcours, c'est qu'on a toujours à apprendre, comprendre, apaiser et aimer en soi. Que le chemin n'est jamais terminé et que la vie est une source infinie de possibles et d'apprentissages. Mais aussi que lorsqu'on a connu les recoins les plus sombres de la vie et de notre être, la lumière n'en sera toujours que plus belle et plus puissante.

Ma posture de thérapeute

J’ai d'abord eu un parcours d'ingénieure et de consultante en psychologie sociale et du travail. L'approche était trop centrée sur un humain vu uniquement techniquement et physiquement. Il me fallait ouvrir, alors je me suis tournée vers le coaching, l'art-thérapie, l'énergétique, le chamanisme, l'astrologie, la numérologie, et j'en passe. Je me suis formée, j'ai pratiqué, j'ai testé, je me suis fait mon avis.

 

Je me forme encore et toujours, mais je me rends compte que ce qui marche le mieux pour moi, c'est de créer ma propre médecine. Je la veux faite de nos 5 sens, du cœur, du corps et de l'esprit. J'aborde ainsi l'être humain de manière holistique, dans la recherche de l’équilibre intérieur.

La certitude d'être à ma place
Je crois en le fait que chacun peut se libérer des chaînes de son histoire. Et je sais que c'est grâce à ça que nous pouvons nous élever et briller nos réels potentiels. Je sais ce que cela fait, combien c'est douloureux de voir ses profondeurs en face. Mais je sais aussi à quel point il est plus douloureux encore de vivre une vie sans vivre. Si je suis là c'est pour porter haut et fort ce message : libérons-nous !

 

Mon histoire est essentielle dans ma posture de thérapeute car elle m'a permis de comprendre par toutes les cellules de mon corps, et de moi-même entrer dans ce chemin de libération. En vous accompagnant, je suis à ma place, mais c'est à vous de décider de faire ou non le premier pas. Pour cela, il vous faut écouter votre cœur. C'est à vous de choisir avec qui vous partez dans l'exploration de vos profondeurs ! Le "JE" est le seul maître à bord, nous sommes les seuls capitaines de notre âme.

Au plaisir de se retrouver tout bientôt !

Avec le cœur,

Ludivine